Souvenirs, photos et réseaux sociaux.

« La photographie peut fixer l’éternité en un instant. » Henri Cartier-Bresson décrit ainsi sa plus grande passion.

 

Je ne suis pas une personne particulièrement mélancolique, mais quand je me surprends à penser à un moment important du passé, il arrive que je sois submergé par les émotions. Bien sûr, tout dépend aussi de la mémoire, un souvenir joyeux me procure différentes émotions par rapport à un souvenir doux ou triste. Les photographies parviennent alors toujours à donner une saveur supplémentaire aux souvenirs, il me suffit de les tenir entre mes mains pour me retrouver dans cet instant immortalisé.

Prendre des photos n’a jamais été aussi simple, quelques secondes suffisent pour remplir la galerie du smartphone. J’aime utiliser les médias sociaux, mais parfois je me souviens de ces moments où nous n’avions pas Instagram pour fixer le moment dans le temps, mais nous devions imprimer tous les détails dans notre esprit pour ne pas les perdre. Je vais être honnête, trouver une vieille photo de famille, de quand j’étais petit ou de mes grands-parents me remplit d’une émotion différente de celle de parcourir le mur Facebook.

 

Quand les appareils photos avaient des pellicules, le nombre de photos disponibles étaient limité, on ne pouvait pas vérifier que tout le monde avait les yeux ouverts, le moment immortalisé était unique, authentique et pour cette raison il me semble plus précieux. Ce que nous montrons aujourd’hui sur les réseaux sociaux n’est plus aussi spontané. Combien d’entre vous ont posté une photo après le premier essai?

 

La première qualité des médias sociaux n’est pas la spontanéité, mais ils nous donnent la possibilité de partager facilement notre vie et nos intérêts avec les autres, ils nous mettent en contact avec des gens du monde entier et nous permettent de toujours découvrir quelque chose de nouveau. C’est pourquoi j’aime les utiliser et les trouve un outil très utile.

Mais j’ai eu l’envie d’imprimer certaines des photos jalousement gardées par l’ordinateur et le smartphone. J’aime l’idée de pouvoir les parcourir avec mes enfants, de revivre ce moment ensemble. J’aimerais aussi en accrocher dans les chambres, être entouré de bons souvenirs vous fait toujours sentir en sécurité.

Laisser un commentaire